Introduction de l'Aérodynamique

 

    Partout l'air nous entoure, et force fut de constater, que bien qu'invisible, il n'était pas sans effet sur nous. Le mouvement d'un fluide autour d'un objet provoque différents phénomènes de frottements et de turbulences. Ces aspects de l'action d'un fluide varient non seulement avec la nature du fluide et la vitesse du mouvement mais également avec la forme de l'objet.

    L'aérodynamique, venant du grec "aeros" (l'air) et "dunamikos" (la force), évoque ainsi l'action de l'air en mouvement par son étymologie même.

    Sa naissance en tant que science à part entière est située au XVIIIème siècle en Europe. S'appuyant alors sur des formules extrêmement complexes, l'aérodynamique s'est essentiellement développée sur la base de l'expérience pour définir ses lois fondamentales (formules) tels que nous les connaissons aujourd'hui.

    L'aérodynamique s'est principalement développée autour de l'avion, dont la capacité de voler est entièrement due à l'exploitation de l'air circulant autour de celui-ci. Dès le début du XXème siècle, on assiste à une progression fulgurante des performances de ces engins : leur autonomie de vol, la longueur des distance parcourues, la vitesse de vol, la hauteur de vol, le nombre de passagers et la quantité de marchandises transportables... Voici les principes de base de l'aérodynamique qui se sont notablement précisés au cours de l'Histoire récente, permettant par exemple aux avions, véritables pionniers de cette science, d'atteindre leurs performances actuelles.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site