Introduction

 

 

  

      Sans doute se sentant un peu trop attaché au sol, l'homme a voulu s'en libérer. Depuis l'Antiquité, la fascinante liberté du vol a poussé les hommes à la conquête des airs. Mais comme Icare, nombre de pionniers s'y sont brûlés les ailes. L'apprentissage se fait avant tout par l'imitation, et le modèle de la nature, qui excelle dans le domaine, était alors au centre des raisonnements. Qui n'a pas, même de nos jours, envié la facilité des oiseaux ? Dès lors commençaient les longues démarches scientifiques et observations expérimentales qui amenèrent à l'avion d'aujourd'hui, et, parallèlement, à la naissance de l'aérodynamique en tant que science.

      Une nature bien présente dans l'histoire de l'aérodynamique n'a pas manqué de nous interpeller et de nous y faire regarder au plus près. Nous avons ainsi croisé Léonard de Vinci, Clément Ader, grandes figures de leur époque ; mais aussi un monde d'actualité aux allures assez savantes, la biomimétique. Oubliez ce nom et pensez à la science qui imite la nature. Avec des liens si étroits, nature et aérodynamique ne pouvaient s'ignorer, redoublant même de complicité aujourd'hui. Vous est donc ouvert ce site internet qui tente de porter un éclairage sur les bénéfices que la biomimétique apporte à l'aérodynamique.

      Nous centrerons en effet nos recherches plus particulièrement sur l'homme et l'aérodynamique face au modèle que donne la nature pour cette science bien spécifique de recherche de performances et d'économies. (voir problématique)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site